15/07/2016

Que faire maintenant qu’on a son Bac en poche ?

Fin juin a été marqué par l’annonce des résultats du Bac : source de joie chez certains, déception profonde chez d’autres. Et pour tous ceux et celles qui ont réussi les épreuves, l’aventure ne fait que commencer ! Après tout, l’après-Bac n’est autre que le début d’une longue route vers encore plus de responsabilités et de défis à relever. A noter que plusieurs possibilités s’offrent aujourd’hui aux nouveaux bacheliers : études universitaires, formations, travail de vacances, bénévolat… Guide et conseils pour trouver sa voie une fois son Bac en poche.

Se préparer et se reseigner sur les études universitaires

Après les études de base au lycée, place à celles plus poussées à l’université. Mais avant de se lancer, il faut bien réfléchir au métier que l’on souhaiterait exercer. Il s’agit en effet de l’un des principaux points qui contribue à déterminer le choix de ses futures études supérieures.

201507083496-full

 

A noter cependant que certaines filières offrent plusieurs possibilités de carrière : telle que la gestion par exemple, car elle permet de devenir expert comptable, responsable ou conseiller financier, voire même magistrat financier. Bref, avant de choisir l’idéal est de prendre le temps de réfléchir ainsi que de se renseigner sur les différentes filières intéressantes. Cela pour éviter de perdre des mois, voire des années, à suivre des études universitaires incompatibles à ses envies et besoins futurs.

Pourquoi ne pas essayer quelques formations ?

Pour ceux et celles qui ne veulent ou ne peuvent se lancer dans de longues études universitaires, il est toujours possible d’opter pour des formations. Ces dernières représentent en effet une excellente idée pour acquérir des connaissances et compétences utiles et intéressantes pour l’avenir. Tout cela dans le but d’assurer son futur et d’avoir plus de chance de trouver un travail plus tard.

2013_07_11__16_02_des_resultats_a_la_hausse_pour_le_bac_2013_article_popin

Il existe notamment les formations courtes secteur des affaires ou de l’industrie) qui durent 2 ans maximum, stage d’entreprise compris. A la fin du cursus, les étudiants reçoivent un diplôme parfaitement légal qui leur ouvre les portes du marché du travail sans problème. Sinon, il est également possible d’opter pour des formations rapides et intensives en informatiques, mécaniques, coiffure et esthétique, gastronomie… le choix ne manque pas !

Gagner un peu d’argent avec un travail de vacances

Au lieu de passer les deux prochains mois à ne rien faire, pourquoi ne pas chercher un travail de vacances ? Principalement pour se faire un peu d’argent et faire des économies, mais également pour acquérir plus d’expérience et se sentir moins intimidé lors des stages d’entreprises. Et puis les jobs de vacances contribuent aussi à étoffer le CV, ce qui est un grand bonus pour plus tard.

emploi-de-vacances

L’idéal est de chercher un emploi pas trop loin de son domicile ou lieu de vacances. Et parmi les postes à rémunération les plus intéressantes, on peut citer ceux dans les hôtels, restaurants, hôpitaux ou sécurité qui ont souvent des horaires décalés, les postes dans le télémarketing, magasin de vêtements ou concessionnaires automobile qui sont souvent avec fixe et commissions, ainsi que le travail d’hôtesse d’accueil, serveur ou animateur de centre de vacances qui exige la maîtrise d’une langue étrangère.

Faire du Bénévolat pour tisser son réseau

Une fois le Bac en poche, pourquoi ne pas venir en aide à son prochain ? On peut par exemple faire du bénévolat dans sa ville ou dans son quartier : travailler dans un refuge, animer des maisons de retraite, participer à des cours de soutien…

DSC00162_0

Mais il est également possible de se lancer dans le volontariat international et l’humanitaire qui permettent souvent de faire du bénévolat à l’étranger et découvrir ainsi de nouveaux horizons et de nouvelles cultures. A noter cependant qu’il faut être majeur (c’est-à-dire avoir au moins 18 ans) pour pouvoir s’inscrire aux missions humanitaires. Le mieux est de se renseigner auprès des ONG, car certaines acceptent en effet les mineurs de 16 ans et plus. Mais à l’étranger ou pas, le bénévolat est une activité qui offre de nombreux avantages, notamment sur le plan social et expérience.

Mais avant de se lancer dans l’aventure, il est préférable de souffler un peu et s’accorder quelques jours de vacances loin du cadre quotidien. Il ne faut surtout pas hésiter à quitter le pays quelque temps, si on en a la possibilité. Histoire de découvrir d’autres horizons !

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Réalisé par Web & SEO