07/10/2013

Les clubs de football français contre l’impôt sur les gros revenus

Football

Après l’annonce par le gouvernement que les clubs de football seront désormais pris en compte pour payer l’impôt sur les gros revenus car ils génèrent une certaine somme d’argent, les réactions ne se font pas attendre.

Une remise en question de la discipline

Avec des clubs de football qui payent plusieurs millions pour un transfert, il est évident que le gouvernement souhaite tirer un certain profit de cette mesure et estime ne pas voir pour quelle raison permettre d’exonérer ces personnes de cette taxe légale.

Pour les clubs, la réalité est beaucoup plus difficile car il s’agit en premier lieu de créer un phénomène de société autour de bonnes équipes, de joueurs charismatiques et la taxation à hauteur de 75 % paraît trop importante pour voir perdurer cette activité sportive dans les conditions actuelles.

Le refus de payer

Football

Un grand nombre de clubs ont donc déjà fait savoir qu’ils refusaient de payer en étant prêts à assumer les sanctions prévues par l’état comptant déjà sur la réaction des supporters pour vouer à l’échec cette entreprise audacieuse qui ne semble pas prendre en compte le paiement des salaires des joueurs.

D’autres ont décidé d’organiser une journée blanche le 30 novembre 2013 en ouvrant les stades au public afin de sensibiliser l’opinion publique sur les réalités d’un club et sur la difficulté de le gérer au quotidien. Il s’agira alors de prouver que le football est une discipline sans conteste populaire.

Lire aussi : Les clubs de foot sont pauvres assure le patron du LOSC

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Réalisé par Web & SEO