29/08/2016

La transpiration : un phénomène naturel qui gêne

Pour beaucoup de personnes, la transpiration est une source de gêne, surtout quand celle-ci est abondante. Toutefois, le fait de transpirer est un phénomène naturel qui contribue à la santé et au bon développement de l’organisme. La sueur est produite par les glandes sudorales apocrines et les glandes eccrines afin de refroidir la température du corps. Le système nerveux sympathique ordonne à ces glandes de s’activer s’il perçoit une température extérieure élevée ou une forte activité physique pour maintenir la température corporelle à 37 degrés. Pour ce qui est des odeurs, elles sont causées par l’apparition des bactéries qui se développent dans des zones humides telles que les aisselles.

Sommes-nous égaux face à la transpiration ?

Quand le soleil est à son paroxysme, le corps commence à transpirer. Pourtant, on se demande, parfois, pourquoi y a-t-il une différence au niveau de la transpiration ? Pourquoi d’autres semblent perdre des litres d’eau, et d’autres, juste quelques gouttes ? Pourquoi certains doivent masquer l’odeur de la transpiration alors que d’autres restent secs ? Ce sont des faits du quotidien qui illustrent l’inégalité des individus.

znojenje 02_1404722143_670x0

Selon des observations, on peut constater une variation chez l’homme et la femme. En effet, les hommes transpirent beaucoup plus que les femmes, car l’organisme de ces dernières contiennent moins d’eau que la gent masculine. En revanche, les femmes ont tendance à être plus rouges en raison d’une dilatation accentuée de leurs vaisseaux périphériques. On remarque, seulement, une transpiration excessive de la femme au moment de la ménopause.

Quel traitement adopter ?

En société, le fait de transpirer occasionne une gêne, surtout pour les personnes sujettes à une hypersudation. Afin de faire face à cela, bon nombre de gens ont recours à des anti-transpirants et des déodorants. Les déodorants apportent seulement un parfum agréable, et peuvent absorber la sueur s’ils contiennent du talc. Les anti-transpirants, par contre, ressèrrent les pores de la peau afin de bloquer la transpiration. En effet, ces produits parfumés permettent de réduire le niveau de transpiration et de camoufler les mauvaises odeurs, mais ne règlent pas définitivement le problème.

talc-et-transpiration

Contrôler un excès de transpiration par le talc

Afin de venir à bout des mauvaises odeurs, notamment dans les chaussures, on peut trouver des solutions efficaces. Utilisé pour blanchir les dents ou nettoyer des sols, le bicarbonate de soude est aussi réputé pour absorber les odeurs désagréables et l’humidité au niveau des pieds. Il suffit simplement de disperser une cuillerée sur les semelles et de laisser agir pendant quelques heures, et le tour est joué. Disponible dans les pharmacies et dans les épiceries, le talc est aussi un bon moyen de se débarrasser des odeurs. Effectivement, il a la capacité d’absorber l’humidité, d’où son utilité face à la transpiration. Il suffit d’en mettre sur les parties concernées, et vous verrez une nette amélioration.

idromed_fuesse_web

Ici un ionophorèse des pied pour éliminer les mauvaises odeurs provoquées par une hypersudation des pieds

Il existe également des gens qui souffrent d’hyperhidrose. Ce terme désigne une hypersudation localisée au niveau des mains et des pieds. Il est possible de recourir à un traitement chimique qui consiste à mettre des dérivés topiques de l’hydroxyde d’aluminium sur les zones concernées. Toutefois, ce procédé peut irriter la peau des personnes sensibles. Il existe aussi un traitement appelé ionophorèse, qui a pour principe de délivrer un courant électrique continu sur les zones à traiter. Le but de cette pratique est de rétracter les pores par l’intermédiaire du courant électrique. Cependant, ce procédé n’apporte pas de résultats définitifs, car l’hypersudation recommence dès l’arrêt du traitement.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Réalisé par Web & SEO