25/04/2016

La différence entre growth hacking et marketing classique

projet

Un growth hacker est vraiment un marketer, mais avec un autre ensemble de défis à relever et des outils différents pour travailler.  Mais c’est le champ d’actions qui implique la plus forte différence. Le growth hacker intervient dans un environnement de start-up et non pas pour des entreprises classiques, déjà établies et développées. Et c’est là que réside la source de différence entre growth hacking et marketing classique.

Une start-up est dans le brouillard

relation-client

Les startups sont des organisations avec une incertitude extrême. Au démarrage, vous ne pouvez pas savoir qu’elle votre base de clientèle, pourquoi ils vont  acheter votre produit (et si ils vont le faire !), quels  canaux de marketing fonctionneront le mieux. La plupart du temps, les entreprises déjà développées connaissent cela.

Ainsi, si on voulait établir une comparaison imagée la start-up est en quelque sorte une écurie de F1 qui tente  de construire une nouvelle voiture et essaye de démarrer le moteur en même temps, tandis que l’entreprise déjà établie ne se consacre qu’à améliorer la vitesse de son bolide déjà existant.

Une start-up doit croître vite et fort

growth hacking

Les startups sont conçues pour une croissance astronomique. Elles ont l’objectif de croître de 20% par mois quand une entreprise déjà développée se contente de 5% à l’année ! Le marketing classique part d’une base déjà établie et essaye de la développer à la marge quand le growth hacking essaye de multiplier par 1000, très vite, une base toute petite et incertaine.

Une start-up n’a pas de gros moyens

growth-hacking marketing

Les startups n’ont pas accès aux mêmes ressources ou à la même notoriété de marque. Vous avez moins d’argent et vous êtes moins connus. Cela signifie que vous devez, à la fois acquérir votre client, tout en lui faisant connaître la marque, sans  budgets importants. Le growth hacker doit donc travailler avec inventivité et moyens légers.

On voit ainsi que c’est essentiellement le contexte et la contrainte qui façonnent la différence entre le growth hacking et le marketing traditionnel ! Cible différente, objectifs disproportionnés, moyens différents poussent à penser en dehors de la boîte et concevoir des méthodes révolutionnaires avec des effets de leviers importants.

Le growth hacking est en cela un vrai challenge particulièrement excitant : il permet tous les espoirs et des réussites spectaculaires, sans monotonie, et avec un vrai goût du challenge pour les growth hacker motivés.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Réalisé par Web & SEO