30/07/2016

La lumière artificielle, dangereuse pour la santé

Nous vivons dans une société très évoluée où même la lumière est artificielle. Très utile pour l’homme, la lumière artificielle a toujours été d’une grande aide pour illuminer chaque foyer à travers le monde la nuit.

Malheureusement, une étude a montré que l’exposition à une lumière artificielle peut nuire à l’organisme à petit feu. Que cela soit la box internet, le smartphone, la télévision, tout appareil susceptible d’émettre de la lumière artificielle peut affecter la santé. De plus, cette dépendance en lumière artificielle altère la capacité de l’homme à apercevoir la voie lactée. En effet, un tiers de la population mondiale est incapable d’apercevoir la voie lactée dans le ciel nocturne à cause de la pollution lumineuse.

Un tiers de la population ne peut plus voir la voie lactée

Selon l’étude menée par une équipe internationale de chercheurs, la plupart des citoyens n’est plus capable d’apercevoir la voie lactée. La cause de ce phénomène alarmant trouve son origine dans l’exposition à la lumière artificielle. En effet, la pollution lumineuse est tellement importante qu’elle affecte le métabolisme humain.

2a9f7df2636b4043895d881bf5a0ef14

En somme, 80 % des nord-américains et 60 % des européens sont privés de la beauté de la galaxie. « Toute une génération d’Américains n’a jamais vu la Voie lactée. On a perdu un repère très important qui nous reliait à l’Univers » a affirmé le co-auteur de l’étude, Christopher Elvidge. Globalement, près de 80 % de la population mondiale est sujet à ce problème. Cela touche également bon nombre d’espèces animales, qui voient leur cycle de vie perturbé par cette pollution lumineuse.

L’impact de l’éclairage artificiel

La lumière artificielle est devenue incontournable pour le confort de chaque ménage. En effet, 75 % de la population mondiale vivent sous une lumière artificielle, et en dépendent. Les effets de cette exposition permanente à un éclairage artificiel n’est pas encore bien défini, mais plusieurs scientifiques supposent que cela ait un impact sur la santé.

lumiere

Afin de vérifier ces hypothèses, les chercheurs ont soumis un groupe de souris  à un éclairage artificiel pendant 24 semaines. Au cours de cette période d’expérimentation, ces chercheurs de l’hôpital universitaire de Leyde ont constaté des anomalies. En effet, l’activité cérébrale des souris est altérée quand l’obscurité n’est pas totale. Le noyau supra-chiasmatique, qui régule le rythme circadien est ralenti à 70 %. Selon les scientifiques, « cela est essentiellement dû à l’activation pro-inflammatoire du système immunitaire, une perte musculaire et osseuse ». En gros, ces rongeurs présentent des signes précoces d’ostéoporose.

Des effets réversibles

Pour ces sujets d’expérience, ces effets ne sont pas très étonnants, affirme Johanna Meijer, co-auteur de l’étude. Selon elle, l’être humain s’est adapté à une alternance de la lumière et de l’obscurité depuis toujours. Alors, il est évident que la perturbation de ce cycle affecte l’organisme.

shutterstock_221745499-660x440

Heureusement, ces effets sont réversibles, notamment par la restauration d’un cycle de luminosité  complète en journée et d’obscurité totale la nuit. Grâce à cette solution, les rongeurs ont retrouvé leur état normal après une cure de deux semaines. Les résultats de cette étude est d’une importance capitale pour l’homme, car ils peuvent offrir une solution aux personnes fortement exposées à la lumière artificielle. Effectivement, il est estimé que 3,5 millions de la population française sont exposés en permanence à ce type de luminosité.

 

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Réalisé par Web & SEO