25/04/2018

Une mini-tornade fait des ravages dans la Marne

Alors que la météo semble clémente depuis l’arrivée du printemps, une tornade pointe son nez dans la Marne pour balayer trois villages. Cloyes-sur-Marne, Vauclerc et Outrepoint, sont les trois communes qui ont été victimes du passage de la mini-tornade ce samedi soir. Une catastrophe naturelle qui a laissé derrière elles, des tuiles éparpillées, des arbres balayés et des fils électriques envolés. Le paysage est dévasté par la violente et destructive bourrasque.

Les villageois n’ont pas eu le temps de se prémunir. Deux tornades se sont rejointes, et ce, à une vitesse impressionnante, accompagnées de grêlons. Bien qu’elle soit qualifiée de mini-tornades, les clichés capturés par les habitants locaux laissent perplexes. Les dégâts occasionnés sont impressionnants. À déduire que la France s’est retrouvée au cœur d’un conflit de masses d’air.

D’où vient cette tornade ?

La formation de la mini tornade

La formation de la mini tornade

Un phénomène naturel influencé par des facteurs météorologiques. D’une part, il y a l’air chaud qui remonte de la Méditerranée et se dirige vers l’Alsace. D’une autre part, la descente de  l’air frais des îles britanniques. Incontestablement, la situation contrastée allait provoquer de violents orages dès que ces masses d’air entrent en contact.

Cloyes, la commune la plus touchée

La place de la Mairie de Cloyes

La place de la Mairie de Cloyes

Le maire de la commune de Cloyes n’est pas resté sans voix face au désastre causé par cette mini-tornade. « Même lors de la tempête de 1999 cela n’avait pas pris cette ampleur » avance Jean Louis Royer. En outre, Cloyes est le plus touché parmi les trois villages qu’elle a ravagé.

Un constat accablant que l’on peut remarquer dès l’entrée du village. Dans toute la commune, l’électricité a été coupée. Une maison situé dans la rue du Louvent est inhabitable. Certains ont dû couvrir de bâches leur maison, à la place de la toiture. Les fenêtres, comme les volets ont pris de plein fouet de tôles qui volaient. Même la mairie n’a pas été épargnée. Le coq niché au sommet de l’église, lui aussine s’y trouve plus. La nature a anéanti en quelques minutes seulement, des années de travail.

Suite à cet incident, la météo France a placé quatre départements dans le Nord en vigilance orange. En effet, les fortes pluies augmentent les risques d’inondation dans cette partie de l’Hexagone.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Réalisé par Web & SEO