17/09/2016

Bretagne : une pépinière dédiée aux plantes carnivores

Depuis toujours, les plantes carnivores ont fasciné bon nombre de personnes. D’ailleurs, les scientifiques d’antan ont cru qu’elles sont d’origine extraterrestre. Cette croyance était surtout due à leur présence dans des cavités formées par des météorites. On ne retrouve, généralement, ces plantes carnivores que dans les films de science-fiction où elles incarnent souvent un mauvais rôle. Malgré cet aspect tristement célèbre qui les a mis en arrière-plan, il en existe pas moins de 750 espèces sur terre. Dans sa pépinière en Bretagne, Mathieu Jehanne cultive plus de 200 espèces de plantes carnivores, une première dans ce domaine d’activité.

Une exploitation en pleine expansion

On a toujours su que le monde végétal comptait des plantes de type carnivore, mais beaucoup de gens n’en ont encore jamais vu. Rassurez-vous, car dorénavant, il est possible de contempler la beauté de ces plantes pas comme les autres en Bretagne. En effet, Mathieu Jehanne a conçu une pépinière qui abrite plus de 200 espèces de plantes carnivores. Installée à Pouldreuzic (29), cette pépinière cultive et commercialise ces plantes auprès de particuliers et de communautés.

mathieu-jehanne-exploite-400-m-de-serres-a-pouldreuzic_3062050_437x330p

C’est en 2009 que Mathieu Jehanne a commencé à faire de sa passion, son métier. Avec une parcelle de 400 m2 à sa disposition, ce jeune homme a fini par monter son entreprise qu’il a appelée « Carniflore ».Sa collection de plus de 200 espèces inclue les plus connues comme la Dionée, Drosera, ou bien Sarracenia. Mathieu Jehanne est tellement passionné qu’il se dévoue corps et âme au bon développement de ces plantes. Selon lui, « elles sont devenues carnivores pour ne pas mourir. Leur reconnaissance tardive est lié au poids du dogme religieux selon lequel une plante est fait pour être mangée et pas l’inverse ».

Pour ce qui est des caractéristiques de ces plantes, elles sont faciles à cultiver et apportent une touche subtile à la décoration d’intérieur. Il faut qu’elles soient conservées dans de l’eau de pluie ou de l’eau déminéralisée. Atteignant une durée de vie entre 10 et 15 15 ans, il est possible d’acquérir ces plantes carnivores à partir de 5 à 20 euros.

Un piège anti insecte

Les plantes carnivores ne représentent pas un risque pour l’homme. Elles se nourrissent de papillon, de mouches, de guêpes, et de moustiques. Cela leur est vital, car l’ingestion de ces insectes sert d’engrais à ces plantes carnivores. De plus en plus de collectivités et d’apiculteurs font appel à ces plantes carnivores pour stopper la menace des frelons asiatiques et autres insectes indésirables.

quelle-plante-carnivore-choisir-138450_w650

En effet, certaines plantes comme le Sarracenia ont la capacité de diffuser un nectar qui attire leurs proies. Ces dernières seront aspirées par le chapeau de la plante pour finir dans le ventre de celle-ci. La Dionée, qui est la plus connue des plantes carnivores, est aussi redoutable dans le fait de piéger les insectes. Mais il faut les associer avec d’autres pièges pour une efficacité optimale.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Réalisé par Web & SEO