17/02/2015

Le poker, un nouveau sport ?

Sur cette photo, vous pouvez voir la star du tennis Rafael Nadal et son acolyte le retraité joueur de football Ronaldo sourire autour d’une table de poker. Mais ils ne sont pas là par hasard en dilettantes. Croyez le ou non, ils sont joueurs professionnels de poker dans la team pro sport du leader du poker en ligne PokerStars.

A leurs côtés, on retrouve entre autre le skieur alpin suédois Marcus Hellner ou encore la charmante hollandaise et légende du hockey sur gazon Fatima Moreira De Melo. Dorénavant, les plus grands sites de poker ont tous intégrés des sportifs dans leurs teams. La raison est simple, il existe beaucoup de similitudes entre le jeu de cartes et la pratique du sport, et les sportifs sont les premiers à les admettre.

jetons de poker

On peut facilement définir le sport comme une activité compétitive qui nécessite une préparation et certaines compétences. Et en ce sens, le poker correspond à cette description puisque les joueurs ont besoin d’un entraînement quotidien et régulier.

Il faut un certain niveau de compétence pour pouvoir analyser et rebondir sur une situation, gérer les montées d’adrénaline, être capable de réagir vite et d’imposer des stratégies pré-établies aussi bien que spontanées en cas l’urgence. Peu de gens le savent, mais de nombreux joueurs de poker de haut niveau passent de longues heures à s’entraîner, à chercher leur style, en maintenant une activité et une agilité mentale aigüe.

Ajoutons à cela le fait que le monde du poker possède comme les grands sports, des coupes du monde et des championnats de renommée internationale (comme le WSOP ou encore le WPT). Ils sont toujours retransmis à la télévision, l’internet, et suivis par de nombreux fans et pratiquants. A partir de là, il est difficile de trouver la différence entre le sport et la pratique du poker.

Tournoi de poker

N’importe quel sport possède des règles précises à suivre, et nécessite des conditions spatio-temporelles spécifiques, comme le poker. Et ce dernier possède aussi des associations comparables aux fédérations de sport. Un autre point en commun auquel on ne pense pas de suite est le sponsoring. Et oui, les grandes vedettes du poker comme Vanessa Rousso ou Chris Moneymaker se baladent constamment avec des vêtements et casquettes remplies des logos de leur partenaire de poker.

La Russie à décrété en 2009 que le poker était un sport, et s’est ensuite rétractée à cause des plaintes de fédérations sportives et de l’avis général du public. Il faut dire que le poker a mauvaise image à cause d’Hollywood et des films représentant les joueurs comme des gangsters toujours entourés de jolies filles. Mais depuis le boom du poker en ligne au début des années 2000, le poker s’est refait une réputation.

Il est maintenant accessible à tous, et on trouve plus de geeks en tournois que de mafieux à cigare. Mais l’idée fait son chemin car le Brésil a récemment intégrer le poker comme « sport intellectuel » dans son site internet du Ministère des Sports Brésiliens. Nul doute que la participation de Ronaldo a quelque chose à voir avec ce changement important pour les fans de poker.

A quand la reconnaissance en Europe et en Amérique ? C’est un combat à suivre…

Pour vous mettre au poker :

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Réalisé par Web & SEO