15/06/2015

La richesse des océans estimée à 24.000 milliards de dollars

L’association environnementale WWF a évalué la valeur économique des océans du monde entier à 24 milliards de dollars. Un montant conséquent qui se placerait au septième rang des économies mondiales derrière les Etats-Unis, la Chine, le Japon, l’Allemagne, la France et la Grande-Bretagne.

En fait, le World Wildlife Fund s’est basé sur le nouveau rapport « Raviver l’économie des océans : plaidoyer pour l’action 2015 » avec le Global Change Institut de l’Université de Queensland en Australie et le cabinet conseil Boston Consulting Group. Dans ce rapport, il analyse le rôle important des océans sur le plan économique. En même temps, il avertit la surexploitation des océans due à une mauvaise gestion ainsi que les changements climatiques, d’où les principaux prédateurs menaçants pour cette richesse économique.

Des mesures de protection en perspective

24420_une

La performance économique des océans est remarquable. Chaque année, ils produisent de biens et de service de 2.500 milliards de dollars. Le WWF a même évoqué le terme PIB pour définir cette production massive. Afin de protéger les espèces marines menacées, l’organisation propose un catalogue de 8 mesures, à savoir, la prise en compte des océans dans les objectifs de l’ONU et l’adoption de mesures contre le réchauffement climatique et l’obligation de renforcer les zones côtières et maritimes.

Par ailleurs, il se trouve que les récifs coralliens auront disparu d’ici 35 ans tandis que les 90% des stocks de poisson subissent une surpêche ou sont en voie d’épuisement. Pour ce qui est des mangroves et des écosystèmes de marais maritimes dans les régions tropicales, la destruction est beaucoup supérieure à celle des autres forêts, voire 3 à 5 fois plus.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Réalisé par Web & SEO