05/10/2013

Les derniers jours de l’usine de PSA

PSA

Les salariés assistent impuissants à la fin de leur entreprise qui existait depuis quarante ans, malgré une réelle bataille pour la défendre contre le plan social qui décidait de fermer le site d’Aulnay. La réalité rattrape peu à peu les personnes concernées qui ne peuvent qu’être touchées par la situation.

La signature d’un troisième contrat social

Les nombreux employés de PSA ne sont pas au bout de leurs peines face à la situation de l’entreprise et l’absence de réelle solution de la part du gouvernement. Les personnes interrogées disent se sentir largement démunies face à la situation n’ayant plus la possibilité d’empêcher une fermeture qui semble pratiquement d’actualité.

Les promesses du gouvernement

PSA

Montebourg affirmait aujourd’hui que dans tous les cas, un repreneur était toujours activement recherché mais que le gouvernement souhaite que l’entreprise reste française compte tenu de son histoire dans la région.

Cependant, depuis l’annonce de la fermeture du site, aucune entreprise n’a proposé de reprendre cette usine afin de la faire revivre et pour les salariés il ne reste que peu d’espoir. En effet, ils estiment alors que les différents propos tenus par l’Etat ne sont basés sur aucune proposition réelle.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Réalisé par Web & SEO