14/01/2017

Canalisations qui gèlent en hiver : prévention et conseils pour y remédier

L’hiver est sans doute l’une des saisons les plus contraignantes et inconfortables. Dans la maison, il est responsable de nombreux inconforts thermiques : baisse de température, courants d’air désagréables… Mais la saison hivernale est également source de problèmes pour les installations sanitaires et plomberie : tuyaux et robinets sont en effet très sensibles au froid et au gel. Voilà pourquoi il est plus sage de prévenir les problèmes avant même leur apparition. Et dans le cas où c’est déjà trop tard, il existe plusieurs astuces et solutions pratiques pour minimiser les dégâts.

Gel et tuyauterie, un duo vraiment problématique pour la maison

Côté confort, l’hiver peut être source de gros problèmes pour l’intégrité des canalisations et robinetteries d’une habitation. Très sensibles au froid, les tuyaux et robinets ont en effet tendance à geler très rapidement. Conséquences : l’eau gelée fait pression sur les tuyaux. Elle ne parvient plus à circuler dans les conduits et donc à monter jusqu’aux robinets. Résultat : plus d’eau dans la cuisine, la douche, les toilettes…

Et dans le cas où le problème n’est pas résolu, la pression ainsi que l’accumulation de gel sur les tuyaux pourraient entrainer la fissuration, la rupture ou pire l’éclatement des tuyaux. Surviennent alors des fuites d’eau ou pire une inondation dans la maison.

Comment prévenir l’apparition de gel au niveau des tuyaux ?

Les tuyaux gelés représentent non seulement une menace pour le confort et l’esthétisme de votre maison, mais aussi pour le portefeuille ! D’abord parce que les dégâts provoqués nécessitent souvent l’intervention de spécialistes en plomberie. Ensuite parce que le coût des travaux ne sont généralement pas donnés. D’où l’adage « mieux vaut prévenir que guérir » : il faut donc protéger les canalisations de la maison du grand froid.

Dans ce but, le plus simple est d’isoler les tuyaux et robinets avec des tubes en mousse par exemple. On peut également purger ses canalisations en équipant le réseau d’une vanne ou d’un robinet de purge. A noter qu’il ne faut pas hésiter à demander conseil à un professionnel en cas de doute.

Conseils et astuces pour dégeler soi-même ses tuyaux et robinets  

C’est trop tard, les canalisations de la maison sont déjà envahies par le gel ? Pas de panique, car les solutions ne manquent pas pour régler le problème soi-même. Le plus simple est d’allumer le chauffage toute la nuit et au petit matin, tout en veillant à ce que la chaleur circule bien dans tous les recoins de la maison.

Pour ce faire, il faut bien fermer toutes les portes et fenêtres et laisser par contre ouvert tous les placards et armoires. On peut également couvrir les tuyaux avec un matériau isolant comme de la laine de verre du carton un simple tissu en laine. Où bien pour un dégel plus rapide, un simple coup de brushing et plus de gel sur les tuyaux et robinets !

Contacter un professionnel en cas de dégâts vraiment graves

Dans le cas où la présence de gel au niveau des canalisations de la maison entraine des conséquences vraiment graves,  il est préférable de faire appel à un professionnel pour tout prendre en main.

D’abord parce que le plombier possède toutes les compétences et les équipements nécessaires pour mener à bien les travaux de réparation. Son intervention garantit ainsi des résultats fiables et de qualité. Mais aussi parce que les assurances refusent généralement de couvrir les travaux quand ce n’est pas un expert qui s’en occupe.

Dans tous les cas, il faut juste soin de bien choisir son plombier. De préférence opter pour un professionnel agréé, avec plusieurs années d’expérience à son actif.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Réalisé par Web & SEO