Flambée tarif complémentaire santé

Selon le résultat d’une analyse effectuée par l’association des consommateurs UFC-Que Choisir, l’inflation médiane des tarifs des complémentaires santés est lourde cette année 2020. En effet, cela monte de 5 %, voire plus.

Ces chiffres de l’UFC-Que Choisir sont la conclusion d’une analyse d’environ 500 contrats venant de 86 organismes de complémentaires santés différentes. Pendant cette étude, l’association des consommateurs ont même constaté un surplus de 150 € de cotisation pour 20 % de contrat. De ce fait, l’association réclame désormais que la procédure de résiliation « à tout moment des contrats doit être mise en œuvre dans l’immédiat. Avant ce résultat, l’estimation des professionnels dans le domaine était une hausse de 3 %.

Quelle pourrait être la cause ?

Quelle pourrait être la cause ?

Au début de l’année, la réforme « 100 % santé » est entée en vigueur. Cette modification vise à ce que tous les prestations inscrites dans le panier de soins « 100 % santé » soient remboursés intégralement (soins dentaires, consultation et traitement ophtalmologique, etc.). Cela concerne surtout les complémentaires santés qui respectent un cahier des charges définit par l’État. Ce qui inclue donc environ 95 % des contrats. Est-ce une coïncidence ou cela pourrait constituer la cause de cette hausse massive ? En tout cas, le gouvernement a assuré que cette décision ne devrait pas avoir d’impact sur les coûts des complémentaires santés.

Cette réforme bénéficie à beaucoup de personnes, notamment celles qui ont un contrat à titre individuel, celles qui ne bénéficient que d’une mutuelle de base, ou celles qui ont souscrit à un contrat d’entrée de gamme. Ce qui représente des millions de personnes.

Il est également probable que cette inflation serait liée à l’âge, une cause plutôt naturel. Effectivement, ce facteur est souvent à l’origine des changements de prix en matière de santé. D’autre part, l’évolution des dépenses de santé est aussi envisageable comme étant la source de cette augmentation des prix. Cela avoisine, en fait, une hausse de 3 % en 2020. Cumulées, ces deux causes peuvent faire exploser l’évolution des tarifs.

Écart béant entre les professionnels

association des consommateurs UFC-Que Choisir

Toujours selon l’étude de l’association des consommateurs UFC-Que Choisir, la hausse pour chaque organisme de complémentaire santé n’est pas identique. D’ailleurs, l’association indique des écarts très marqués entre ces professionnels.

Pour certains organismes, l’inflation médiane est moins de 5 % (2, 7 % ; 3,2 % ; 4,2 % ; 4,5 %, …). Mais plusieurs compagnies d’assurance dépassent largement la moyenne de 5 %. En effet, les assurés de Swiss Lige ou d’Apicil par exemple, sont à plus de 10 % (12 et 10,7 %). D’autres organismes sont aux alentours de + 6 ou +8 %.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.