Comment fonctionne l’implant cochléaire ?

implant cochleaire

L’implant cochléaire (ou IC) correspond à un appareil électronique permettant à toute personne atteinte de surdité grave de bénéficier d’un accès optimal aux sons. Ce dispositif médical se dote d’une partie interne et externe indispensable pour son fonctionnement. L’implant cochléaire marche différemment de l’appareil auditif et nécessite impérativement une intervention chirurgicale. Dans cet article, nous allons nous pencher un peu plus sur le fonctionnement d’un implant cochléaire.

Fonctionnement d’un implant cochléaire 

L’implant cochléaire marche à l’aide de 2 composants : une partie interne et une partie externe. La partie interne doit être insérée derrière l’oreille sous la peau. Cette opération s’effectue lors d’une chirurgie requérant une anesthésie générale. La partie externe quant à elle est formée d’un processeur relié à l’antenne. Cette dernière est constituée d’un aimant permettant de garder en place vis-à-vis la partie interne et cela pour établir le contact entre les deux parties. Pour mieux comprendre cet appareil, rendez-vous sur maison-appareil-auditif.be.

 Le processeur intégré dans la partie externe de l’appareil capte les signaux sonores et les bruits. Ensuite, il analyse et numérise ces signaux et l’envoie ensuite à l’émetteur. Ce dernier code les signaux et les transmet au récepteur qui est implanté via un couplage magnétique.

Les électrodes fonctionnent en stimulant le nerf auditif. Par la suite, le nerf auditif transmet des impulsions au cerveau. Ce dernier va interpréter ces impulsions comme des sons.

Emplacement et opération de l’appareil médical

On place l’implant cochléaire directement sous la peau de l’oreille. Le microphone est visible et se porte derrière l’oreille. Une personne souffrant d’une perte auditive grave peut porter des implants cochléaires dans les deux oreilles pour

La mise en place de cet appareil électrique médical se déroule dans une clinique spécialisée. Il faut noter que les capacités auditives ne sont pas améliorées dans l’immédiat après l’intervention. Le processeur de son n’est relié en fait qu’après 4 semaines. C’est à ce moment-là que commence la perception de sons. Un suivi continu est indispensable pour développer cette perception.

fonctionnement implant cochleaire

Qui peut porter un implant cochléaire ?

Enfant et adulte peuvent utiliser un implant cochléaire. Il est difficile, voire impossible de prévoir quand un sujet peut porter cet appareil médical. Toutefois, il est préférable de l’utiliser dès le plus jeune âge en vue d’optimiser le développement du langage. D’après les recherches, un enfant implanté très jeune bénéficie d’un résultat plus probant.

Sachez qu’une longue période de surdité peut réduire tous les bénéfices d’un implant cochléaire.

Les enfants ayant atteint une surdité neurosensorielle sévère des deux oreilles doivent porter des implants cochléaires. Il en est de même pour les adultes et les personnes âgées. Concernant l’âge d’implantation, cela varie d’une personne à une autre. Un médecin peut recommander le port d’un implant d’une manière précoce à un nouveau-né sourd en tenant compte de santé et de tout autre paramètre.

Quels sont les avantages ?

Grâce à l’implant cochléaire, la majorité des personnes sourdes et souffrant d’une surdité sévère ont la capacité d’entendre clairement la parole. En revanche, la compréhension de ces sons demande un peu plus de temps surtout pour les enfants. Avec ce dispositif médical, votre enfant peut affiner sa capacité de langage aisément.

La plupart des patients arrivent à comprendre la parole sans même lire sur les lèvres. De plus, ils peuvent très bien avoir des conversations téléphoniques comme une personne n’ayant pas de problème de surdité.

Points à retenir

L’implant cochléaire n’est pas toujours indispensable, notamment pour les personnes atteintes d’une surdité faible ou modérée. Si le patient peut très bien entendre avec un appareil auditif conventionnel, il peut sûrement se passer d’un implant cochléaire.

Si vous êtes atteint d’une surdité profonde depuis fort longtemps, ce dispositif n’est pas recommandé. En fait, un nerf auditif n’ayant jamais été stimulé ne peut pas transmettre de façon correcte les signaux sonores au cerveau.

Si votre cochlée est endommagée ou que votre surdité provient d’un problème du nerf auditif, l’implant cochléaire n’est pas aussi recommandé. En effet, avant de vous lancer dans l’implant cochléaire, vous devez avant tout demander l’avis d’un professionnel dans le milieu de la santé.

Enfin, le soutien de la famille est très important et constitue un facteur fondamental au succès du sujet porteur d’implants cochléaires. Aussi, il est important que le patient soit en bonne santé pour pouvoir supporter l’anesthésie lors de l’opération chirurgicale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.