Déboisement ou défrichement de terrain ?

deboisement

Pourquoi faut-il déboiser un terrain ? Que faut-il savoir pour un déboisement de terrain ? Est-ce la même chose qu’un défrichement ?

Ce sont des questions que l’on se pose généralement lorsque l’on achète un terrain, et que l’on souhaite construire dessus. Parfois, il faut déboiser et défricher, mais dans les deux cas, il faut se renseigner concernant les réglementations. Cela demande également à obtenir certaines autorisations la plupart du temps.

Par ailleurs, un déboisement de terrain est différent d’un défrichement de terrain. Afin de tout savoir sur ces deux procédés, nous avons préparé ce petit guide.

Quelle est la différence entre un déboisement et un défrichement de terrain ?

Lorsque l’on achète un terrain ou que l’on déménage dans une maison ayant un terrain présentant un volume important d’arbres, d’arbustes et de buissons de ronces, cela nécessitera un déboisement, même s’il n’est pas considéré comme étant boisé. Pour cette opération, il n’est pas nécessaire de faire des démarches spécifiques auprès des autorités.

On dit généralement qu’un terrain est boisé, lorsque celui-ci est occupé par des arbres qui font au moins 10 % de la surface totale.

En revanche, lorsque vous avez un terrain constructible, et qui présente des bois privés de plus de 4 hectares, il faudra impérativement une autorisation de défrichement.

Cela peut notamment être le cas lorsque l’on achète à la campagne.

En effet, même si le terrain vous appartient, il faut savoir que du moment où l’on souhaite enlever le caractère boisé de celui-ci, cette autorisation de défrichement sera nécessaire.

L’autorisation de défrichement

Étant donné qu’une telle opération implique le fait de retirer les arbres et la qualité forestière d’un terrain, il faut obligatoirement demander cette autorisation à la direction départementale des territoires ou au préfet du département.

L’intérêt écologique entre souvent en jeu. Certaines espèces d’oiseaux ou autres animaux pourraient s’y trouver.

De ce fait, un défrichage illicite d’un terrain boisé entraîne automatiquement des sanctions pénales et administratives.

Par ailleurs, pour faire la demande d’autorisation de défrichement, il faudra la faire par lettre recommandée à la DDT ou à la préfecture, et il faudra attendre d’obtenir l’autorisation avant de commencer les travaux de défrichement. À noter, lorsqu’un particulier ne reçoit aucune réponse sous 2 mois, sa demande est considérée comme étant tacite et cela est valable pendant 5 ans.

Qui peut effectuer un déboisement de terrain ?

Supposons que vous souhaitiez faire une extension de votre maison, et pour cela, il faut déboiser une parcelle de votre terrain, plusieurs possibilités s’offrent à vous.

Vous pouvez avoir recours à une entreprise spécialisée qui s’occupera de l’élagage, de l’abattage et de l’essouchage ou même confier ces travaux à un bûcheron professionnel. Bien évidemment, cela demande un certain budget. Selon le volume du terrain et de l’ampleur des travaux, le coût peut varier.

Toutefois, si vous souhaitez vous en occuper vous-même, vous pouvez totalement le faire. Dans ce cas-là, vous aurez certainement besoin d’un broyeur de végétaux pour détruire les déchets verts produits après les travaux. Cela vous servira également par la suite pour l’entretien général de votre jardin.

Si vous n’êtes pas certain de ses différentes fonctionnalités, vous trouverez tous les détails sur ce site.

En outre, peu importe le choix que vous faites, il conviendra d’étudier vos besoins, vos attentes et votre budget en amont.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.