05/02/2018

Portugal : Vale de Salgueiro, la ville où les enfants fument pendant l’Épiphanie

Cette nouvelle pourrait choquer les plus sensibles. On sait combien fumer nuit à notre santé physique, on ne le répètera jamais assez. Pourtant, la ville portugaise de Vale de Salgueiro ne semble pas être avisée de cette mise en garde. Là-bas, les enfants sont encouragés par leurs propres parents à fumer pendant l’Épiphanie, cette fête traditionnelle célébrée à chaque début d’année.

Une vieille tradition qui a traversé des siècles

Également connue sous le nom de fête des Trois Rois, cette célébration n’a rien à voir avec ces traditions bénignes qui se traduisent par illuminations et festins en Portugal. Comme chaque année, la pratique se perpétue chez les habitants du Vale de Salgueiro où les parents permettent à leurs progénitures de fumer des cigarettes. Pour défendre leur cause, ils affirment que la pratique est transmise depuis des siècles à l’occasion de l’Épiphanie.

Photo : SIC Noticias

Cependant, il est interdit d’acheter du tabac avant la majorité stipule la loi portugaise. L’âge légal autorisé est de 18 ans. De ce fait, les parents en achètent à leur place. Bien que cette tradition soit contre la loi en vigueur, les autorités n’ont pas encore réagi.

Une pratique mal vue par le reste du monde !

En effet, les étrangers sont indignés par cette culture, contrairement aux locaux qui adhèrent le mouvement et défendent en toutes circonstances la coutume. Selon le propriétaire d’un café-restaurant âgé de 35 ans, interrogé par Associated Press, il n’y a rien de mal à laisser les enfants fumer. « Je ne peux pas expliquer pourquoi. Je ne vois pas de mal à cela parce qu’ils ne fument pas vraiment, ils inhalent et expirent immédiatement », avance le jeune homme comme argument. « Et ce n’est que ces jours-ci, aujourd’hui et demain. Ils ne demanderont plus jamais de cigarettes ensuite ».

enfant qui fume

Une radio locale a interviewé un jeune fumeur âgé de 6 ans qui fume « mais seulement pendant l’Épiphanie ». Il s’agit du petit Tomas qui découvre déjà l’expérience de façon précoce. Son cousin Eduarda, 6 ans lui aussi, allume une cigarette tout en marmonnant que le tabagisme « blesse les poumons », mais qu’à cette fréquence, le risque est amoindrit.

Ainsi, les habitants croient épargner leurs enfants des conséquences du tabac en ne fumant que 2 jours par an. Et pourtant, il est clair que cette pratique présente de nombreux dangers pour la santé de leurs progénitures. Reste à savoir si les autorités portugaises vont prendre des initiatives ou bien laissées les choses comme elles sont.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Réalisé par Web & SEO