23/08/2019

Manger en couleur pour une bonne santé

Une savoureuse salade de legumes ou une salade de fruits frais est non seulement une multitude de couleurs, mais également un concentré de substances bénéfiques pour la santé.

En effet, les fruits et les légumes contiennent, outre leur contenu précieux en eau, en vitamines, en sels minéraux et en fibres, des substances protectrices colorées spéciales. Ils assurent vitalité et bien-être à notre corps, renforcent le système immunitaire et réduisent les risques d’obésité et de diabète, de tumeur et de maladie cardiovasculaire.

Manger en couleur

Manger en couleur

La quantité de fruits et de légumes consommés au cours de la journée devrait être de cinq portions, mais leur couleur est également importante. En effet, l’apparence des fruits et des légumes dépend des antioxydants et des pigments contenus, qui, en plus de conférer des propriétés bénéfiques pour la santé, donnent également des couleurs spécifiques, très vives et invitantes.

Les différentes couleurs peuvent être classées en 5 groupes : le bleu-violet, le vert, le blanc, le jaune/orange et le rouge.

Pendant la journée, il est essentiel de faire pivoter les différentes couleurs pour tirer le meilleur parti de chaque groupe. Nous avons donc choisi 5 portions de couleurs différentes chaque jour. Cette bonne pratique nous conduit également à varier la consommation normale d’aliment pour un mode de vie sain.

Portions de fruits et légumes

Portions de fruits et légumes

Les médecins recommandent de prendre deux portions de légumes et trois fruits par jour. Par portion, nous entendons un fruit, une salade, une demi-assiette de légumes crus ou cuits, une coupe de salade de fruits, un verre de jus ou un smoothie.

Guide des couleurs du bien-être

Voici les fruits et légumes regroupés par couleur.

Les bleu-violet

Les bleu-violet

Aubergines, radicchio, figues, framboises, myrtilles, mûres, cassis, prunes, raisins noirs: ce sont des aliments riches en anthocyanes, bêta-carotène, vitamine C, potassium et magnésium.

Les verts

Les verts

Asperges, basilic, bette à carde, brocoli, chou, artichauts, concombres, salade, roquette, persil, épinards, courgettes, raisins blancs, kiwi : ils contiennent du bêta-carotène, du magnésium, de la vitamine C, de l’acide folique et de la lutéine.

Les blancs

Ail, chou-fleur, oignons, fenouil, champignons

Ail, chou-fleur, oignons, fenouil, champignons, pommes, poires, poireaux, céleri: ils garantissent un apport en polyphénols, flavonoïdes, composés soufrés, potassium, vitamine C et sélénium.

Les rouges

Les rouges

Pastèques, oranges rouges, betteraves, cerises, fraises, poivrons, tomates, navets, radis: ils contiennent du lycopène et des anthocyanes.

Les jaunes/orange

Les jaunes/orange

Oranges, citrons, mandarines, pamplemousses, melons, abricots, pêches, nèfles, carottes, poivrons, courges, maïs: ils sont riches en flavonoïdes, en bêta-carotène, en vitamine C et en potassium.

La saisonnalité

La saisonnalité

Pour tirer le meilleur parti des fruits et des légumes et disposer de produits plus sûrs, il est important que ceux-ci soient des variétés saisonnières, biologiques, à chaîne courte ou locale, plutôt qu’importés et cultivés en serre. En fait, le mieux, ce sont les produits moins traités et plus frais ont une forte concentration d’antioxydants.

On sait que les contraintes environnementales subies par la plante et la fraîcheur des plantes sont deux facteurs fondamentaux qui affectent la teneur en antioxydants : dans le premier cas, en raison de leur plus grande biosynthèse par la plante, en tant que stratégie de défense dans des conditions de stress (rayonnement solaire plus important, absence de pesticides, etc.) et dans le second cas, en raison de leur plus grande présence dans le produit, quand il est frais.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Réalisé par Web & SEO