27/06/2016

Cigarette électronique, les lobbies et controverses ne sont pas prêts de s’arrêter !

L’e-cigarette, une alternative plus saine à la cigarette classique… l’e-cigarette, plus dangereuse et nocive que la cigarette classique… l’e-cigarette bien ou pas bien ? … Décidément les polémiques n’en finissent pas concernant ce produit aujourd’hui très populaire.

Bref historique de la cigarette électronique

3f64496ad410504bec9723a3f7585c00

Beaucoup ne le savent pas, mais l’origine de la cigarette électronique remonte à plus de 50 ans, plus précisément en 1963. Il s’agissait en fait de l’idée d’Herbert A Gilbert qui n’avait alors inventé que le concept. Ce ne sera que 18 ans plus tard qu’un véritable prototype de cigare électronique verra concrètement le jour. En 2001, un jeune étudiant français se lance dans l’invention d’un cigare à vapeur : le résultat était très concluant, l’objet étant parfaitement opérationnel et très simple à manipuler. Mais ce n’est qu’en 2004 que la cigarette électronique, suite aux améliorations apportées par le pharmacien chinois Hon Lik, est officiellement reconnue puis commercialisée en Chine d’abord, puis dans le monde entier. Aujourd’hui, l’e-cig connait un succès fulgurant, chose qui ne plait pas forcément à tous.

L’industrie du tabac en guerre contre l’e-cigarette

20150817-113021-g

Bien évidemment, l’industrie du tabac est la première à faire la guerre contre la cigarette électronique. Après tout, un « vapoteur » est un fumeur et donc un client de perdu pour les grandes marques de cigares et cigarettes classiques. L’apparition et la commercialisation de l’e-cigarette représente donc une grande et sérieuse menace pour les profits de l’industrie du tabac : en effet même si les énormes bénéfices sont encore au rendez-vous pour les grandes marques (environ 40 milliards d’euros de bénéfices en 2012 !), la cigarette électronique n’en reste pas moins une menace à moyen et long terme pour la cigarette classique. La solution est donc simple pour l’industrie du tabac : discréditer l’e-cigarette à tout prix afin de reconquérir le cœur des fumeurs et s’assurer ainsi de la pérennité de bénéfices de l’industrie du tabac.

Opération « e-cigarette, encore plus mauvaise que le tabac »

sddefault

Si la cigarette électronique a autant de succès, c’est parce qu’elle permet de fumer sans que cela ne présente de risque pour la santé : en bref, elle est présentée comme une alternative beaucoup plus saine à la cigarette classique. Mais encore, l’e-cigarette est également considérée comme la meilleure solution pour les personnes qui veulent arrêter le tabac. Faits que les lobbies du tabac sont fermement décidés à démentir afin de ramener les fumeurs « dans le droit chemin ». Ils n’hésitent d’ailleurs pas à user de leur puissance et influence pour discréditer la cigarette électronique par le biais d’études sur les prétendus dangers de ce produit, comme quoi l’e-cig est 10 fois plus nocive que la cigarette classique (ex : e-liquide cancérigène…). La presse et les médias, eux, s’en donnent à cœur joie pour alimenter les polémiques plus que ravis d’avoir des sujets croustillants à publier, et ce peu importe les démentis clamés haut et fort par les experts et la communauté scientifique.

Aujourd’hui, la cigarette électronique reste toujours en plein cœur des polémiques et controverses : est-elle réellement bonne ou mauvaise pour la santé ? Actuellement, beaucoup de fumeurs pensent à tort que l’e-cigarette est plus dangereuse que la cigarette classique : faits qui attristent grandement les médecins et scientifiques, mais qui ravis au plus hauts point les industries du tabac.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Gilles
juin 28th, 2016 at 8:53

Bel article mais… c’est encore plus vieux que çà, bien plus vieux… au début du 20ème siècle.

Laisser un commentaire

Réalisé par Web & SEO