02/10/2019

Maladies cardiovasculaires : les bienfaits du sport

Faire du sport régulièrement peut réduire considérablement la survenue des maladies cardiovasculaires. Dans le cadre de la prévention de ces dernières, la pratique d’un exercice physique intense ou modéré est tout indiquée.

Dans cet article, nous vous exposons les bienfaits du sport par rapport aux maladies cardiovasculaires.

Le sport pour réduire les risques de maladies cardiovasculaires

Le sport pour réduire les risques de maladies cardiovasculaires

Plus vous dépensez de l’énergie, plus les risques de maladies cardiovasculaires sont réduits. Si votre dépense énergétique atteint les 520 k/cal par semaine à 3 000 k/cal, le risque de votre décès s’en trouvera diminué.

Pour les personnes qui dépensent 2 000 k/calories par semaine cette réduction peut atteindre 24% en termes de mortalité cardiovasculaire. Suite à un infarctus du myocarde, un programme de réhabilitation à l’exercice physique peut réduire la mortalité, toutes causes confondues, de 24% et la mortalité cardio-vasculaire de 25%.

Selon les études épidémiologiques, les personnes inactives sont des proies faciles pour les maladies cardiovasculaires. Alors que chez les sportifs ayant une bonne condition physique cardiorespiratoire, le risque de survenue de maladies cardiovasculaire est tout à fait moindre.

Les effets du sport sur le cœur

Les effets du sport sur le cœur

Certains effets du sport se font directement sur le cœur. En effet, la pratique d’une activité physique permet de réduire la fréquence cardiaque au repos. Lorsque vous faites du sport, vous activez l’activité parasympathique du cœur. Celle-ci a pour fonction de réduire la fréquence cardiaque. Pour pouvoir assurer ses fonctions à l’effort, un cœur doit battre assez lentement.

Donc, pour avoir une bonne condition physique, il est essentiel d’avoir une basse fréquence cardiaque. Lors d’une activité physique, la fréquence cardiaque est sans doute la manifestation le plus évidente.

Faire du sport diminue aussi la fréquence cardiaque à l’effort. Ainsi, la réserve cardiaque et la capacité fonctionnelle s’en trouveront améliorer. Cela permet de mieux protéger le cœur pendant l’effort. De plus, les artères coronaires ayant pour rôle de fournir de l’oxygène au muscle cardiaque, profiteront d’une meilleure perfusion.

Grâce aux activités physiques, la contraction cardiaque sera plus vigoureuse et le volume de sang éjecté durant chaque contraction du cœur s’en trouvera grandement amélioré. Le cœur connaîtra alors une meilleure adaptation à l’effort.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Réalisé par Web & SEO